Voyance directe

Faut il croire ou pas à la voyance

La majorité des personnes consultent les voyants, car ils sont désespérés et veulent savoir si l'avenir est bien meilleur. Cependant, tout a un prix et parfois même la personne en question devient dépendante.

Pourquoi a-t-on besoin de consulter ?

La plupart des personnes viennent consulter occasionnellement tandis que d'autres en deviennent dépendants. En effet, ces derniers ont totalement perdu leur repère et ont besoin d'un guide. Ces gens sont souvent, ceux qui n'ont pas eu beaucoup d'affection au cours de leur vie.

Quand on devient trop dépendant, on ne peut plus voir d'autres initiatives, d'autres sorties ou bien voir les choses autrement. Il nous est donc impossible de faire un recul. Ce genre de personne trouve alors beaucoup plus d'assurance dans ce que les voyants leur disent et s'attache à une chose qui est encore incertaine. Dans la majorité des cas, les prédictions sont le plus souvent positives, car les voyants disent tout simplement ce dont on a envie d'entendre pour nous rassurer. C'est pourquoi les gens qui sont dépendants ne prennent plus leur vie en main.
 


 

Dans la voyance, avoir un bon résultat n'est pas du tout difficile, car ce dernier dépend surtout de ce que la personne qui consulte donne au praticien. Si la communication des données n'est pas exacte et que les données ne sont pas du tout vraies alors le voyant sera obligé de formuler de fausse prédiction se basant de la réalité. De ce fait, la consultante ne pourra pas trouver les réponses idéales pour résoudre son problème actuel. Les voyants n'ont pas tous un pouvoir surnaturel ou un don. Il est tout à fait possible que ce ne soient que des arnaqueurs qui vous prennent de l'argent tout simplement.

La solution

Le mieux c'est de s'ouvrir vers le monde extérieur, d'appeler ses proches pour prendre de leur nouvelle, de demander à ces derniers quelles sont ses qualités ou de faire partir d'un club de parole gratuit pour partager ses problèmes.

Laissez votre commentaire à propos de cet article